La gestion des risques

Toute activité sur les marchés financiers comporte des risques. Toute activité en dehors des marchés financiers également. Le client qui conclut un contrat avec un courtier accepte toujours et signe l'avis de risque correspondant. C'est la loi.

Cependant, peu de gens sont réellement conscients du degré de risque sur les marchés financiers. Le jeudi noir au début de 2015 a montré une forte hausse du franc suisse. Les courtiers eux-mêmes ne mettent pas en corrélation les risques. Après cet incident, plusieurs entreprises ont fait faillite. Un certain nombre de clients sont toujours endettés. Leurs comptes de trading ont subi des pertes importantes.

Pour les courtiers, tout est un peu plus simple. Il suffit d'augmenter la marge en prévision de la volatilité. Les traders doivent utiliser tous les outils de gestion des risques possibles. Ils permettront de ne pas être à perte et de gagner un revenu stable.

Examinons les importants outils de gestion des risques qui vous aideront à réduire vos pertes et à augmenter vos revenus:

1) Take profit (prise de bénéfices)

Le Take profit ferme automatiquement la transaction une fois atteint un niveau de prix prédéterminé. Vous donnez l'ordre qu’à un certain niveau, il est nécessaire de fermer la transaction. Avec cet outil, vous pouvez définir votre bénéfice sur le marché jusqu’à ce qu’un mouvement provoque une perte de revenu.

 

 

2) Stop loss (arrêt des pertes)

Le SL est le moyen le plus populaire de gérer les risques dans le Forex. Les types de SL sont les suivants:

  • Traditionnel;

  • Virtuel (par niveau de prix, par valeur de la perte dans la devise du compte).

La première méthode implique la détermination du SL pour une certaine valeur du prix auquel la transaction sera clôturée. La deuxième méthode est plus sophistiquée. Elle suppose que le stop loss n’est pas défini. Lorsqu'une perte (ou une réduction des bénéfices) est atteinte, la transaction sera clôturée automatiquement par un conseiller ou manuellement. Ce dernier a un degré de glissement plus élevé. Cependant, ces stop-loss ne sont affichés ni dans le terminal ni du côté du courtier.

3) Le Trailing stop  

Celui-ci nous aide à limiter nos pertes et à générer encore plus de profits. Il est semblable au Stop loss, mais a un algorithme un peu différent. L’élément clé est que cette commande nous aide à minimiser nos pertes au cas où le prix se retournerait en notre défaveur après s’être dirigé dans une direction favorable.

4) Gestion de l'argent

Quel que soit le système de trading, une violation de la gestion de l'argent peut avoir des conséquences irréversibles. Dépasser le montant estimé d'entrée sur le marché peut rapidement générer une rentabilité ou une perte importante, la réparation de la perte actuelle constituant la solution la plus appropriée. Si un trader commence à attendre un repli dans sa direction avec une position importante, il commet une erreur. Un petit repli en sa défaveur apportera un risque croissant pour le dépôt. Le respect de cet outil permet d’éliminer l’appel de marge et le stop-out.

Aucun système de trading n'apportera un revenu stable si le trader n'utilise pas les outils de base de gestion des risques. Le plus important sur le marché n’est pas tant d’augmenter que d’épargner votre capital.